L’opérateur Neo Telecoms passe sous pavillon américain

Les 10 datacenters français et le réseau métropolitain de fibre optique de Neo Telecoms seront intégrés dans le réseau européen existant de l’Américain Zayo.

Une consolidation d’importance se produit sur le marché français des opérateurs d’infrastructures et de transit IP. Zayo Group a conclu un accord pour acquérir l’opérateur français d’infrastructures Neo Telecoms basé à Paris.
« Neo Telecoms a établi une forte présence sur le marché français de l’infrastructure hébergement & télécoms, cela va nous permettre de nous développer à travers un réseau de fibre global plus étendu, notamment dans le cadre de nos solutions de bout en bout »  déclare Dan Caruso, président de Zayo Group.
Le montant de la transaction n’a pas été divulgué. Celle-ci sera financée avec des fonds propres et finalisée à la fin du deuxième trimestre 2014.

Neo Telecoms apporte ses 10 datacenters français à Zayo

Cet opérateur américain d’infrastructures met ainsi la main sur plus de 500 km de réseau métropolitain et plus de 500 bâtiments raccordés en Ile de France. Les 10 datacenters répartis sur le territoire français (notamment à Besançon, Toulouse et à Montpellier) et exploités par Neo Telecoms, fondé en 2003, offrent à Zayo près de 4 000 m2 d’espace d’hébergement supplémentaires.
Le réseau télécoms et les datacenters de l’opérateur français seront intégrés dans l’infrastructure européenne existante de l’opérateur américain qui relie Londres, Francfort, Amsterdam et les Etats Unis. 
 
Neo Telecoms commercialise des services de fibre noire, du transit IP, des services de transport Ethernet, de longueur d’onde (fibre optique) et des services de colocation à tous les acteurs qui ont des besoins de connectivité importants.

See on pro.01net.com