Le DRH doit se transformer en « directeur des innovations sociales »

Peut-on être DRH aujourd’hui ? À en croire l’actualité, la complexité des tâches allouées aux DRH, leur incapacité à se faire entendre auprès des directions générales, leur exposition au burn-out, il vaudrait mieux éviter ce métier !

Ces dernières années, toutes leurs attributions ont peu à peu été remises à plat pour davantage d’optimisation et de souplesse : le
recrutement, la gestion des compétences, la formation, la paie, la santé et la pénibilité au travail…

Source: www.les-rh.fr