logo_odd_120

Communiqué de presse

Le jeudi 25 octobre dernier, à l'invitation d'Etienne Dugas, Président du Groupe Marais, se sont réunis au siège social à Durtal de Marais, 40 représentants d'entreprises, intervenant dans la filière économique créée par les Réseaux d'Initiative Publique dans le domaine des infrastructures et des services de communications électroniques.

Cette réunion fait suite à l'annonce faite par Etienne Dugas le 12 septembre dernier, du lancement de cette démarche, durant la conférence de presse d'acteurs des Réseaux d'Initiative Publique qui s'est tenue à Aurillac à l'occasion de la 7 ° édition de RURALITIC.

A cette occasion les six Présidents représentant des entreprises fondatrices de ce projet de création de la « Fédération des Industriels des Réseaux d'initiative Publique » à savoir :

- Altitude Infrastructure

- FIRALP

- Nomotech

- SCOPELEC

- SOGETREL

- GROUPE MARAIS

ont présenté les objectifs et ambitions que porte cette Fédération d'acteurs industriels de cette nouvelle « chaîne de valeurs », qui s'inscrit dans le dynamisme créé par l'économie numérique, source de création de richesses et d'emplois depuis plus de dix ans.

Parmi les axes immédiats, que les membres fondateurs de la future Fédération ont souhaité mettre en avant dans le contexte nouveau créé par l'annonce de la présentation de la feuille de route du numérique que le Gouvernement doit présenter en février prochain, les points suivants sont mis en avant :

- Relance du Fonds de Soutien au Numérique (FSN), dont la dernière réunion à eu lieu en mai 2012.

- Permettre la mise en place d'une garantie publique d'emprunt pour les acteurs privés souhaitant investir dans les réseaux d'initiative publique, a minima à hauteur du milliard d'Euros du guichet A, non utilisé.

- Définir des règles claires de suivi et d'engagement pour les projets des opérateurs privés souhaitant investir sur leurs réseaux en propre ou mutualisés.

- Participer aux travaux préparatoires de la feuille de route du numérique.

- Pouvoir faire partie du nouveau Conseil National du Numérique, comme représentants des industriels ayant opté pour ces nouveaux Réseaux d'Initiative Publique.

- Participer au développement d'une véritable offre de formation et d'apprentissage de cette filière dont l'offre d'emploi sur les dix ans à venir est de 15 à 20 mille emplois directs.

La prochaine échéance arrêtée unanimement par les entreprises présentes est la tenue de l'assemblée constituante de la nouvelle Fédération qui se tiendra le Jeudi 6 décembre prochain à 10h à la maison de la Chimie.